La vie en ville

D'ici 2050, plus de 70 % de la population mondiale habitera en ville. Avec des mégalopoles regroupant 50 à 60 millions de personnes, en Chine par exemple, la pression sur l'énergie et les matières premières paralysera la planète. La construction, le logement et la démolition de bâtiments représentent à eux seuls quelque 40 % de la consommation mondiale d'énergie et 30 % des émissions de gaz à effet de serre.

UrbanLiving

Pour créer des espaces urbains qui équilibrent les besoins sociétaux, environnementaux et économiques, les urbanistes doivent avoir à leur disposition une large palette d'outils.

Les enjeux de la construction urbaine du futur gravitent autour des thèmes suivants, pour lesquels nous croyons que la chimie a les moyens et la volonté de jouer un rôle important :

Logement de qualité à prix abordable

Avec un rythme inédit de croissance des villes, un grand nombre de constructions sont nécessaires pour créer suffisamment de logements pour la population. Les appartements doivent être fonctionnels et confortables mais également économes en ressources. Dans les pays en voie de développement, ils doivent également être abordables pour contribuer à empêcher l'extension des bidonvilles et des squats.

Les solutions que BASF développe actuellement se focalisent sur la construction rapide et économique, la facilité d'entretien, des matériaux isolants et des revêtements réfléchissant la lumière infrarouge.

Quelques exemples concrets :

  • De nouveaux matériaux comme les diodes organiques électroluminescentes (OLED) haute efficacité dont on espère qu'elles seront capables de convertir presque 100 % de l'énergie absorbée en lumière.  
  • Adjuvants pour béton : leur application est synonyme d'économie d'énergie, de temps et d'argent pendant les travaux de construction et améliore la durée de vie des structures en béton tout en réduisant les coûts d'entretien.

Sécurité de l'approvisionnement en eau

L'eau représente probablement l'enjeu le plus critique lorsqu'on imagine la création de villes sûres et confortables à l'avenir. Dans les pays en voie de développement, 1,1 milliard de personnes n'ont aucun accès à l'eau potable. Dans certaines villes, le problème est aggravé par les dysfonctionnements fréquents des systèmes d'approvisionnement en eau et le manque de réseaux d'assainissements décents dans les zones résidentielles défavorisées. Collecter, transporter et recycler l'eau est vital pour les villes du monde entier.

BASF propose une série de solutions pour la gestion de l'eau comme les produits chimiques de traitement de l'eau et des membranes de nouvelle génération. Les membranes d'ultrafiltration par exemple peuvent servir à la fois à purifier l'eau potable et à traiter les eaux retraitées, les égouts et l'eau de mer. Leur pores ultrafins séparent les impuretés de l'eau et filtrent les microorganismes les plus minuscules comme les virus et les bactéries. Elles permettent même de transformer les eaux usées en eau potable.

Gestion intelligente des déchets

La gestion des déchets n'est pas nécessairement le premier thème qui vient à l'esprit lorsqu'on pense à l'habitat urbain. Même dans les pays industrialisés, certains enjeux comme l'espace pour le stockage des déchets, leur transport et leur recyclage, ne sont pas faciles à résoudre. De plus en plus, ces déchets sont de provenance électronique avec une quantité croissante de téléphones portables, tablettes informatiques et autres appareils.

Recycler, réutiliser, réduire – tels sont les mots-clés pour l'enjeu de la gestion des déchets. Afin d'apporter sa pierre à l'édifice, BASF travaille à des solutions dans des domaines comme les additifs plastiques, les polymères compostables issus de matériaux renouvelables, les déchets organiques ou la récupération d'anciens matériaux dans les déchets municipaux.

Efficacité de la mobilité urbaine

Les transports urbains doivent être capables de transporter des millions de personnes tout en minimisant l'impact sur l'environnement, en améliorant l'efficacité et en offrant aux usagers une flexibilité à la carte. Réduire les émissions constitue également un objectif vital dans la création d'espaces publics plus accueillants.

De plus en plus de villes lancent des véhicules à transmission alternatives en réponse à l'aggravation de la pollution de l'air et au renforcement des réglementations d'émission de CO2. Avec un portefeuille complet de solutions destinées à l’allègement, la gestion de l’énergie et les batteries, BASF envisagent plusieurs façons de garantir l'efficacité dans la mobilité urbaine.

Particulièrement dans les villes, où la grande majorité des trajets en véhicule sont inférieurs à 20 kilomètres, l'électromobilité peut elle aussi contribuer à répondre aux enjeux auxquels nous sommes confrontés. Les voitures électriques ne produisent pas d'émissions directes et avec une autonomie moyenne de 150 kilomètres par charge, remplissent d'ores et déjà les attentes de la plupart des automobilistes urbains.

Enjeux de l'habitat urbain

Des transports à la construction et à l'infrastructure – les villes du futur doivent procurer à des milliards de personnes un environnement sûr et sain où vivre et travailler. La façon dont ces espaces urbains sont conçus doit refléter un certain nombre d'aspects pour résoudre une multitude de problèmes. BASF est convaincue que la chimie peut contribuer à résoudre ces problèmes, mais ne peut pas le faire toute seule. C'est pourquoi nous sollicitons votre aide. Alors participez à nos échanges en ligne dans le cadre du forum lancé pour célébrer l'anniversaire de notre création.